Rév. Pasteur Joseph Gerald Bataille

Biographie du Rév. Pasteur Joseph Gerald Bataille

Introduction

Si le monde évangélique est assez fertile, riche en belles œuvres et grands auteurs, il existe cependant une rareté de documents pouvant offrir aux chrétiens un cadre de référence. Ainsi, certains pasteurs assez fameux, demeurent-ils inconnus ou du moins méconnus ont essayé de colmater ces brèches. L’objectif maintenant que nous proposons à la réalisation de ce travail c’est de présenter justement une personnalité chrétienne voulant faire la différence et aussi d’aider les adhérents à mieux connaître Dieu.

 


(Phil.1: 27-29)  Seulement, conduisez-vous d’une manière digne de l’Evangile de Christ, afin que, soit que je reste absent, j’entends dire de vous que vous demeurez fermes dans un même esprit, combattant d’une même âme pour la foi de l’Evangile,sans vous laisser aucunement effrayer par les adversaires, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut ; Et cela de la part de Dieu, car il vous a été fait grâce, par rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui, en soutenant le même combat que vous m’avez vu soutenir, et que vous apprenez maintenant que je soutins.

(Matt .5 : 10-12) : Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! Heureux serez vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous… 

(Matt 6 :33): Chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes choses vous seront données par dessus. 

 

    1. MA RENCONTRE AVEC JESUS.

Je suis né dans le département du Sud plus précisément à Fond–Frède (Cayes), le 9 Janvier 1954. Mes parents n’étaient pas chrétiens.
Je dois vous dire sincèrement, personne ne m’avait parlé de Jésus-Christ. Un jour un ami m’a invité à l’église c’était le 3 mai 1969. Convaincu par le Saint –Esprit, j’ai ouvert la porte de mon cœur et laissé entrer le Grand architecte de l’univers qui est Jésus de Nazareth et ce fut ma grande rencontre avec Jésus.
Quelques sept mois après ma conversion, j’ai ressenti la nécessité de mettre en pratique les paroles que Jésus avait adressées à ses disciples dans l’évangile de Marc. 16 :16 ‘‘ Allez par tout le monde, prêcher le bonne nouvelle à toute la création ; Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé mais celui qui ne croire pas sera condamné’’.
Ainsi à 16 ans j’ai commencé mon ministère en fondant une première Eglise. Il y avait deux expressions qui dominaient ma prédication à l’époque : ‘‘Vodou pa bon’’ ; ‘’se Jezi ki bon’’. Je dois vous avouer que je n’avais pas encore une connaissance approfondie de la parole de Dieu. Un jour, revenant d’une mission de 3 jours à Saint-Jean du Sud, pris au dépourvu mon père m’avait interdit de pénétrer dans sa maison à moins que j’abandonnerais l’Evangile. N’ayant pas le choix j’ai été obligé de me rendre à Simon une localité non loin de Fond – Frède.

    1. SIMON UN VOYAGE OBLIGE

Me voici donc arrivé à Simon et là j’ai rencontré un homme de Dieu connu sous le mon de pasteur Gustave Rocourt qui se trouve dans les bras du Seigneur maintenant. Il m’a hébergé en me disant : ‘‘Gérald ou pa twòp pou nou isit la ’’ delà étant j’ai gravi les échelons en passant de moniteur de l’école du dimanche (école dominicale), président de la jeunesse et enfin prédicateur dans église où il était pasteur. Ma position a soulevé la jalousie de mes frères aînés. Telle était la cause qui a suscitée une grande persécution autour de ma personne. Ne vivant à l’époque qu’avec un pantalon troué et une paire de chaussure déssémélée j’ai connu la nudité et la faim. Acculé par toutes ces difficultés je me suis senti désemparer et perdant même la foi, mais heureusement Dieu avait mis sur mon chemin des frères et sœurs pouvant m’encourager à poursuivre sa voie.

    1. TRICON UN VOYAGE REVELE

Tricon est une petite localité située à environ 27 kilomètres de la ville des Cayes. En mars 1975 quand je suis arrivé, j’ai commencé à prêcher l’Evangile. Ainsi dans l’espace de trois mois deux cents personnes ont donné leurs cœurs au Seigneur. A cette même époque j’ai décidé de me marier à la demoiselle Clertude Bacourt ‘‘21 Août 1975’’.

    1. MA VOCATION COMME EVANGELISTE NATIONAL

De là étant je suis devenu évangéliste national. J’ai passé 11 ans à travailler pour la mission de l’église de Dieu de la Pentecôte et j’ai fondé neuf (9) églises pour cette mission que j’ai laissé avec les mains vides. Pendant trois ans et demi j’ai visité plus de 90% des églises qui étaient sous la supervision de cette dite mission. En faisant ces visites j’animais du même coup des séminaires de formations, j’établissais les diacres et enseignais aux églises leur responsabilité envers leurs bergers. Tout commencement à une fin donc j’ai du laissé cette mission parce que ses responsables refusaient ou dirai-je étaient incapables de comprendre ma vision.

    1. EGLISE INDEPENDANTE

Au cours de l’année 1971 j’ai reçu un appel du Seigneur me disant:‘‘ Gérald tu n’appartiens ni à ton père,ni à ta mère tu M’appartiens et tous ceux qui te maudiront seront maudit, tous ceux qui te béniront seront bénit’’ Me souvenant de cet appel ,le 2ème dimanche du mois de juin 1984 j’ai posé les premières pierres pour la fondation de l‘église de Dieu des Premiers Chrétiens de Petite Place Cazeau, en organisant un service de Prière.

    1. LA DATE DU 9 JANVIER EST-ELLE UNE COÏNCIDENCE ?
      • 09 Janvier 1954 : la date de ma naissance.
      • 09 Janvier 1981 : Prestation de serment Par devant le gouvernement en tant que pasteur.
      • 09 Janvier 1985 : Fondation de G.B.M. (Gérald Bataille Ministries).
      • 09 Janvier 1998 : Ordination comme évêque.
    2. UNE VIE DE MIRACLE

Ma vie comme certains prophètes est une vie de miracle. Car Certains Évènements extraordinaires qui ont marqué ma vie, font l’objet de mes Témoignages de reconnaissance à Dieu. Parmi lesquels :

    • La résurrection de mon fils Weguens, résurrection qui a amené un Prêtre vaudou (houngan) à la conversion.
    • La muraille angélique érigée tout autour de ma maison lorsque Certains Assaillants qui habitaient à la même zone ont reçu l’ordre d’incendier ma Maison avec toute ma famille a l’intérieure, mais grâce soit rendu a Dieu des Anges se sont transformés en blocs pour nous protéger.
    • Réveillé en pleine nuit par la voix de Dieu qui m’a ordonné de me Raser la Barbe. Ce que j’ai fait au même moment. Le lendemain matin, au devant de l’église pendant que l’on travaillaient, des hommes lourdement armés étaient venus chercher un pasteur avec une grande barbe afin de l’exécuter mais une de plus Dieu m’a sauvé.