Notre Histoire

EGLISE DE DIEU DES PREMIERS CHRETIENS D’HAITI

Le Tabernacle de Gloire de la Mission de l’église de Dieu des Premiers Chrétiens est un modèle de leadership axé sur le travail d’équipe.

La décision de la construction du Tabernacle de Gloire, une congrégation ou les membres entendent adorer le Dieu Puissant et Vrai dans l’excellence , a débuté en l’an 2000 lorsque le Leader en chef, le Pasteur Joseph Gerald Bataille eut reçu l’ordre du Seigneur d’implanter cette église à Village Eden, Petite Place Cazeau, dans la circonscription de Delmas-Tabarre avec notamment la vision de louer et d’adorer le Seigneur ; de servir les gens de la communauté et de les accompagner positivement dans leur marche avec Christ.


Une vision nouvelle

La construction de ce Tabernacle de Gloire est un exemple vivant de ce que nous pouvons faire en tant que chrétiens, fils d’un Roi fort et Tout Puissant et surtout en tant que chrétiens haïtiens, un peuple dont la mentalité est souvent orientée vers l’incapacité et l’assistanat. Cette réalisation est une histoire à succès. Oui ! C’est une leçon de ce dont nous sommes capables avec Dieu. Grace à la force, les capacités et surtout la vision qu’Il nous donne. En effet, cet édifice gigantesque a été construit grâce à la généreuse contribution financière des membres de cette communauté. Néanmoins, une église de Washington (USA) avait volontairement financé, sous la demande du Saint-Esprit (pour répéter le pasteur de cette église), la couverture du toit du temple.

Ce sont les membres, les amis et visiteurs de l’église de Dieu des Premiers chrétiens qui ont largement contribué du début à la fin du projet de construction. Cette mobilisation et cet engagement des chrétiens pour la réalisation de ce grand et noble projet sont le résultat du leadership de confiance établi par ce remarquable et illustre serviteur de Dieu, le Révérend Joseph Gerald Bataille.

Des débuts pourtant difficiles

Le Tabernacle de Gloire de l’église de Dieu des Premiers chrétiens est une œuvre de foi à l’image de son fondateur, le Révérend Bataille. Un homme qui a eu le privilège d’expérimenter la foi tout au long de son ministère, vieux de plus de 40 ans. Cette œuvre phénoménale a démarré avec la modeste somme de 150 gourdes au cours de l’année 1984. A l’époque, c’était au prix de grandes difficultés que cette somme a été recueillie. Avant de s’installer au Village Eden, le ministère a débuté au rond-point communément appelé ‘’Rond-Point Gerald Bataille’’ où se trouve encore le premier temple.


L’histoire d’une église, l’histoire d’un homme de Dieu

L’histoire du Tabernacle de Gloire ne peut pas être séparée de l’histoire de l’appel au Saint ministère de son fondateur. Né à Fonfrede, aux Cayes, pasteur Bataille est le 6e fils d’une famille vodouisante, non encore convertie à l’Evangile. Invité à l’église par un ami le 3 mai 1969, Gerald Bataille, convaincu par le Saint-Esprit, a ouvert depuis lors la porte de son cœur pour se laisser pénétrer par le Sauveur du monde. C’était sa grande rencontre avec le Maître.

Sept mois après sa conversion, il a senti la nécessité de mettre en pratique les paroles de la grande commission que Jésus a confiée à ses disciples en Marc 16 verset 16. Ainsi, à 16 ans il a débuté son ministère à Fondrede sans avoir encore une connaissance réelle et approfondie de la parole de Dieu.

Revenu d’une mission de 3 jours à Saint Jean du Sud, il fut surpris de voir son père lui interdire de pénétrer dans la maison à moins qu’il décidât d’abandonner l’évangile de Jésus-Christ. Face à ce dilemme, le jeune missionnaire choisit de laisser la maison paternelle pour se rendre à Simon, une localité située non loin de Fonfrede. Une fois arrivé à Simon, il a fait la rencontre du feu pasteur Gustave Rocourt, un grand homme de Dieu qui l’hébergea chez lui. Quelques mois plus tard, il devint successivement moniteur à l’école du dimanche, président de l’association de jeunesse et prédicateur à l’église que pasteur Rocourt présidait. En mars 1975, Gerald Bataille laissa Simon pour se rendre à Tricon, une petite localité située à environ 4 heures de marche de la ville des Cayes. Le but de ce voyage était de prêcher l’évangile. Dans l’espace de trois mois, environs 200 personnes s’étaient converties au Seigneur. Avant de laisser Tricon, le jeune Bataille fut choisi comme Évangéliste national afin d’aider à structurer les églises de Dieu de la Pentecôte, encourager les pasteurs, les autres évangélistes et les diacres. Ce n’est qu’après l’expérience de Tricon, vers les années 1980, que pasteur Bataille s’est retrouvé à Petite Place Cazeau, à Port-au-Prince. C’est ainsi que Dieu lui a parlé concernant un temple qu’il devait construire. Or en ce moment-là il n’avait que 150 gourdes comme capital financier. Il en acheta du bois pour 100 gourdes et les autres 50 gourdes pour la main d’œuvre. Quant au terrain, il fut affermé à crédit pour la modique somme de 750 gourdes. Une dette qui fut miraculeusement payée en 3 versements. Telle fut la genèse de l’église de Dieu des Premiers Chrétiens d’Haïti fondée en 1984 dans la maison personnelle de pasteur Bataille avant de s’établir au rond-point de l’avenue Maïs Gâté, connu sous le nom de carrefour Gerald Bataille.

La révélation de construire le tabernacle

En 1992, pasteur Bataille partageait a son staff la révélation reçue de Dieu lui demandant de Lui construire un temple ayant la capacité de contenir des milliers de sièges. ‘’ C’est impossible de le faire, affirment certains de ses collaborateurs, car il n’y plus de terrain dans la zone’’. Du haut de la chaire de l’église, le leader charismatique demanda aux chrétiens non seulement de prier mais aussi de l’accompagner dans la recherche active d’un terrain en dépit de l’indisponibilité des ressources financières. Dieu qui est infiniment Grand a agi et le terrain a été trouvé : un terrain 25/100.

Curieusement, le propriétaire autorisa l’église à occuper le terrain en attendant le premier versement fixé à une date ultérieure. Et en janvier 2004, le premier service dominical fut organisé sur le terrain impraticable. Et depuis lors, le projet de construction est véritablement lancé. Tout le monde, sous le leadership de pasteur Bataille, se met à l’œuvre. On priait, on sensibilisait, on motivait. Et le peuple de Dieu priait, contribuait, partageait. Le travail est organisé de telle sorte que 14 années après l’organisation du premier service, la direction de l’église de Dieu des premiers Chrétiens est finalement prête pour la cérémonie de dédicaces du Grand Tabernacle de Gloire au Grand Dieu trinitaire, au Dieu Puissant et Vrai, au Dieu des armées, au Dieu Fort et Puissant, au Dieu Fort et Puissant dans les combats. Aussi la grande famille de l’église de Dieu des Premiers et la toute communauté chrétienne de Petite Place élèvent leurs voix pour s’écrier : Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portes éternelles ! Que le roi de gloire fasse son entrée ! -

Qui est ce roi de gloire ? -L'Éternel fort et puissant, L'Éternel puissant dans les combats. Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-les, portes éternelles ! Que le roi de gloire fasse son entrée ! - Qui donc est ce roi de gloire ? -L'Éternel des armées : Voilà le roi de gloire !